jump to navigation

Une chouette destination … 25 avril 2010

Posted by NiCl2 in divers.
trackback

… pas loin, pas cher, et pas encore trop bobo (mais ça se gâte, il faut se dépêcher avant que ça ne ressemble à l’île de Ré) : l’île de Groix, au sud de la Bretagne.

On peut laisser de côté le folklore bretonant-gnian-gnian, les pouètes bretonants morts à la guerre, ainsi que les grotesques panneaux bilingues. Je parlerai une autre fois des vicissitudes de la bretonomania, et je précise d’ores et déjà que je modèrerai de façon peu modérée les éventuels commentaires furibards de bretonnants maniaques. Je précise au passage que je me prévaut de 8 arrières-grands parents bretons (au contraire de nombre de bretonolâtres), et que ce n’est pas pour ça que je me sens obligé de sombrer dans le ridicule breton.

De Groix, en revanche, on peut admirer les magnifiques paysages, son ensoleillement digne des Caraïbes (on va pas me croire, et pourtant c’est vrai), ses criques paradisiaques (on va encore pas me croire et c’est encore vrai), sa mer chaude (on va toujours pas me croire, et là on n’aura pas forcément tort), ses milliers de lapins de garenne, et la remarquable réserve naturelle François le Bail, qui se divise en deux parties.

La réserve ornithologique est très riche : fulmars boréal, cormorans huppés, tadornes de belon, goélands argentés, bruns et marins, mouettes tridactyles (qui n’ont malheureusement pas montré le bout de leur bec), sternes caugek, huitriers pies, courlis corlieu, pipits maritimes, vanneaux huppés, grands gravelots, hirondelles de rivage, rustiques et de fenêtre, tariers, traquets motteux, alouettes lulu, fauvettes à tête noire et grisettes, faucons crécerelles et pélerins, grands corbeaux, linottes mélodieuses, sans compter une inhabituelle concentration de grives musiciennes très en voix, et les inévitables troglodytes mignons, accenteurs mouchets, moineaux domestiques, verdiers d’europe, chardonnerets élégants, pinsons des arbres, corneilles noires, étourneaux sansonnets et merles noirs (j’en oublie sûrement). On laissera de côté les innombrables faisans de colchides, introduits par les chasseurs et pour les chasseurs, leur cri stupide (je parle des faisans) et leur allure grotesque (je parle toujours des faisans, la chasse étant fermée, je n’ai pas vu de chasseurs), ainsi que les perdrix rouge dont le destin est également de passer à la casserole.

La réserve minéralogique est, même pour un ignare dans mon genre, sensationnelle. Je me contenterai des aspects purement esthétiques, et je vous renvoie aux aspects techniques ici.

Publicités

Commentaires

1. Bruno Anselme - 25 avril 2010

Et l’île de Groix est un must, au lycée Fénelon. Nous y avons fait un stage de terrain il y a trois ans. Quarante élèves de seconde année sillonnant l’île à vélo, ça valait le détour. Car il n’y a pas (ou presque pas) de voiture, sur Groix. L’hébergement fut aussi épique : à l’auberge de jeunesse, avec cuisine collective…
Une expérience à ré-itérer, avec notre spécialiste ornitho-machin-chose. L’an prochain, nous partirons en Auvergne mais la Bretagne et l’île de Groix font partie de nos très prochaines destinations.

NiCl2 - 25 avril 2010

1) Presque pas de voitures, mais en période de vacances parisiennes, hélas trop de 4×4 immatriculés 91 ou 75.
2) on dit pas ornitho-machin-chose, on dit ornithorynque.

2. L. - 26 avril 2010

Personnellement, je préfère l’île d’Yeu !! : )

Et on y trouve aussi des criques paradisiaques, peu de voitures, etc…

NiCl2 - 26 avril 2010

Aaaahhhh ! je savais bien que je trouverai des bonnes âmes pour m’inviter dans des endroits que je connais pas ! En plus, je suppose que vous avez une grande maison sur la plage …

L. - 28 avril 2010

L’île est petite. Le vélo est parfait pour la visiter ! Une maison en plein milieu de l’ile est bien mieux pour se déplacer rapidement !!

En tout cas, je peux vous indiquer une magnifique chambre d’hôtes pour vos prochaines vacances !!!

NiCl2 - 28 avril 2010

Effectivement, ça parait une situation idéale. En plus, je suppose que c’est tout près de la boulangerie. Donc, aucun problème, aux prochaines vacances, je m’installe dans votre maison, et vous pourrez aller à la magnifique chambre d’hôtes …

3. M. - 26 avril 2010

L. tu ne resteras pas anonyme bien longtemps !!

NiCl2 - 27 avril 2010

Nan mais qu’est-ce que c’est que cette manie de signer par une initiale ? Vous, vous êtes censée signer Tic&Tac. Quant à L., elle n’est anonyme que pour vous, moi je connais son identité …

L. - 28 avril 2010

Hahaa je savais bien qu’en mettant ça je ne resterai pas anonyme !! =)

Mais je me devais de faire connaître l’ile d’Yeu à tous !!!

4. M.L. - 26 avril 2010

L’islaise de la classe aurait pu au moins nous faire un test comparatif (et exhaustif, ou presque) de touts les îles françaises. Ahaha.
Quoiqu’il en soit, chère L. (QUI?) : je plussoie. Evidemment. 😉

NiCl2 - 27 avril 2010

Comme je le disais, L. est connue. M.L., en revanche, j’ai bien une idée, mais pas de certitude. Y pis, koiksaveudire, je plussoie ?


Sorry comments are closed for this entry

%d blogueurs aiment cette page :